Jump-Gate Forum Index Jump-Gate
Discussion forums
REGISTER and get our Newsletter (no spam)
and additional services which we will launch soon

 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

History of French language?

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Jump-Gate Forum Index -> French Language
View previous topic :: View next topic  
Author Message
bastar



Joined: 01 Mar 2005
Posts: 12
Location: EU

PostPosted: Fri Mar 04, 2005 1:50 pm    Post subject: History of French language? Reply with quote

Could it be something for this site to add a section about the history of the French language so we can discuss that ?
Back to top
View user's profile Send private message
lizzie
Guest





PostPosted: Wed Mar 09, 2005 11:52 am    Post subject: Reply with quote

yes please, more history into my life, let us talk about it...

regards / lizzie
Back to top
bastar



Joined: 01 Mar 2005
Posts: 12
Location: EU

PostPosted: Fri Aug 19, 2005 12:24 pm    Post subject: Reply with quote

There is no one who is interested discussing this topic ?
Back to top
View user's profile Send private message
Cocoye



Joined: 19 Jul 2005
Posts: 17
Location: Strasbourg, France

PostPosted: Sat Aug 20, 2005 4:57 pm    Post subject: Reply with quote

French language history? Seem to be a good idea. If some of us help to write it I could quickly become a very good part of this site.


Cocoye, interested to know more about the the language he use everyday
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
Rob



Joined: 17 Apr 2005
Posts: 117
Location: United States

PostPosted: Sat Aug 20, 2005 11:29 pm    Post subject: Reply with quote

Le français est une langue romane. Sa grammaire et la plus grande partie de son vocabulaire sont issues des formes orales et populaires du latin, telles que l’usage les a transformées depuis l’époque de la Gaule romaine. Les Serments de Strasbourg, qui scellent en 842 l’alliance entre Charles le Chauve et Louis le Germanique, rédigés en langue romane et en langue germanique, sont considérés comme le plus ancien document écrit en français.

Au Moyen Âge, la langue française est faite d’une multitude de dialectes qui varient considérablement d’une région à une autre. On distingue principalement les parlers d’oïl (au Nord) et les parlers d’oc (au Sud). Avec l’établissement et l’affermissement de la monarchie capétienne, c’est la langue d’oïl qui s’impose progressivement.

Mais on peut dire que la France est, comme tous les autres pays d’Europe à cette époque, un pays bilingue : d’une part, la grande masse de la population parle la langue vulgaire (ou vernaculaire), qui est aussi celle des chefs-d’œuvre de la littérature ancienne (la Chanson de Roland, le Roman de la rose...) ; d’autre part, le latin est la langue de l’Église, des clercs, des savants, de l’enseignement, et c’est aussi l’idiome commun qui permet la communication entre des peuples aux dialectes plus ou moins bien individualisés.

Malgré la progression continue du français, cette coexistence se prolonge jusqu’au XVIIe siècle, et même bien plus tard dans le monde de l’Université et dans celui de l’Église.

---------------------------
L’extension de l’usage du français (et, qui plus est, d’un français qui puisse être compris par tous) est proportionnelle, pour une large part, aux progrès de l’administration et de la justice royales dans le pays. Inversement, l’essor de la langue française et la généralisation de son emploi sont des facteurs déterminants dans la construction de la nation française.

Deux articles de l’ordonnance de Villers-Cotterêts, signée par François Ier en août 1539, donnèrent une assise juridique à ce processus :

Article 110 : Afin qu’il n’y ait cause de douter sur l’intelligence des arrêts de justice, nous voulons et ordonnons qu’ils soient faits et écrits si clairement, qu’il n’y ait, ni puisse avoir, aucune ambiguïté ou incertitude, ni lieu à demander interprétation.

Article 111 : Et pour ce que telles choses sont souvent advenues sur l’intelligence des mots latins contenus dans lesdits arrêts, nous voulons dorénavant que tous arrêts, ensemble toutes autres procédures, soit de nos cours souveraines et autres subalternes et inférieures, soit de registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments, et autres quelconques actes et exploits de justice, soient prononcés, enregistrés et délivrés aux parties, en langage maternel français et non autrement.

Ainsi la vie publique du pays était-elle indissociablement liée à l’emploi scrupuleux (afin de ne laisser « aucune ambiguïté ou incertitude ») du « langage maternel français ». Ce texte fondateur doit être rapproché de la Deffence et Illustration de la langue françoyse (1549). Le manifeste du groupe qu’on appellera plus tard la « Pléiade » proclame, exactement dix ans après l’ordonnance de Villers-Cotterêts, l’excellence et la prééminence du français en matière de poésie. On le voit, l’attachement résolu à la langue française répond à une exigence àla fois politique, juridique et littéraire.

C’est la même exigence qui conduit à la création de l’Académie française en 1635. Selon les termes de Marc Fumaroli, Richelieu a fondé l’Académie pour « donner à l’unité du royaume forgée par la politique une langue et un style qui la symbolisent et la cimentent ». Ainsi, l’article XXIV des statuts précise que « la principale fonction de l’Académie sera de travailler avec tout le soin et toute la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences ».

Le dispositif imaginé par Richelieu était si parfait qu’il a franchi les siècles sans modification majeure : le pouvoir politique ne saurait sans abus intervenir directement sur la langue ; il laisse donc à une assemblée indépendante, dont le statut est analogue à celui des cours supérieures, le soin d’enregistrer, d’établir et de régler l’usage. En matière de langage, l’incitation, la régulation et l’exemple sont des armes bien plus efficaces que l’intervention autoritaire.

L’éclat et la puissance de la monarchie française, le raffinement de la culture, les perfectionnements apportés à la langue par l’Académie et les grammairiens, l’influence non négligeable des populations protestantes émigrées, font que le français déborde rapidement, aux XVIIe et XVIIIe siècles, le cadre de la nation. C’est la langue de l’aristocratie et des personnes cultivées dans tout le Nord de l’Europe, en Allemagne, en Pologne, en Russie... C’est aussi la langue de la diplomatie. Tous les grands traités sont rédigés en français, alors qu’ils l’étaient auparavant en latin. L’empire de la langue française dépasse largement (et c’est une constante) l’empire politique et économique de la France.

En savoir plus - http://www.academie-francaise.fr

Desolé pour le français mais je ne voulait pas le tranduire. Very Happy
Back to top
View user's profile Send private message AIM Address Yahoo Messenger MSN Messenger
michellebb



Joined: 29 Aug 2005
Posts: 2

PostPosted: Mon Aug 29, 2005 2:30 am    Post subject: Re: History of French language? Reply with quote

Very Happy History of French
French is descended from Vulgar Latin, the vernacular Latin (as distinguished from literary Latin) of the Roman Empire. When ancient Gaul (now modern France) was conquered by the Romans in the 2d and 1st cent. B.C., its inhabitants spoke Gaulish, a Celtic language, which was rapidly supplanted by the Latin of the Roman overlords. In the 5th cent. A.D. the Franks, a group of Germanic tribes, began their invasion of Gaul, but they too were Romanized. Although modern French thus inherited several hundred words of Celtic origin and several hundred more from Germanic, it owes its structure and the greater part of its vocabulary to Latin.
By the 9th cent. the language spoken in what is now France was sufficiently different from Latin to be a distinct language. It is called Old French and was current from the 9th to the 13th cent. The earliest extant text in Old French is the Oaths of Strasbourg, dated 842. Of the various dialects of Old French, Francien (the north-central dialect spoken in Paris and the region around it) in time became the standard form of the language because of the increasing political and cultural importance of Paris. French from the 14th through the 16th cent. is known as Middle French. During this period many words and expressions were borrowed from Latin, Greek, and Italian, and a group of French poets, the Pléiade, encouraged the French to develop and improve their language and literature.
The modern period of French began in the 17th cent. In 1635 the French Academy was founded by Cardinal Richelieu to maintain the purity of the language and its literature and to serve as the ultimate judge of approved usage. While the vocabulary and style of Modern French have been influenced by movements such as romanticism and realism, structurally French has changed comparatively little since the Middle French period. Standardization of the French language has been aided in modern times by more widespread education and by the mass media.
_________________
Michelle
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
bastar



Joined: 01 Mar 2005
Posts: 12
Location: EU

PostPosted: Fri May 12, 2006 8:26 pm    Post subject: Reply with quote

I am sorry if I didnt said thank you to all of you earlier, I appreciated the help a lot, big thanks to you all
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Jump-Gate Forum Index -> French Language All times are GMT
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group